Libraire-expert de livres et manuscrits anciens
6 500 €
Acheter
Estimation d'un livre ou d'un manuscrit
MICIĆ, Ljubomir, Ivan GOLL & Boško TOKIN

Manifest Zenitizma. [Manifeste du Zénitisme]

Zagreb, Biblioteka Zenit, 1921

EXTRÊMEMENT RARE : LE GRAND MANIFESTE DE L’AVANT-GARDE SERBE ET DU ZÉNITISME, MOUVEMENT CRÉÉ PAR LJUBOMIR MICIĆ.

BEL EXEMPLAIRE IMPRIMÉ SUR PAPIER ROSE

ÉDITION ORIGINALE

In-8 (238 x 162 mm)

COLLATION : 

16 pages paginées 3-15

TIRAGE : 

imprimé sur papier rose

ILLUSTRATION : trois portraits photographiques imprimés à pleine page de Ljubomir Micić, d’Ivan Goll d’après le portrait d’Albert Gleizes et de Boško Tokin, également d’après un tableau dont le peintre est ici anonyme mais qui est dû à Slavko Vorkapić



BROCHÉ, sous sa couverture rose d’origine, non rogné


RARETÉ : 

selon Worldcat, un seul exemplaire aux U. S. A à l’université d’Iowa, un exemplaire au V&A dans la collection Larionov, un exemplaire au MA-g imprimé sur papier vert (https://www.ma-g.org/artwork/503-manifest-zenitizma/) -- manque au MoMa et à la Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou -- aucun exemplaire dans les différents sites de vente aux enchères : RBH, Gazette de Drouot et ABPC


Consolidation au long des marges intérieures du brochage, marges extérieures avec quelques modestes déchirures, petite restauration dans le coin supérieur gauche

La première définition du mouvement d’avant-garde serbe appelé Zénitisme qui est ici publié comme le volume 1 de la Biblioteka Zenit. H. Siegel prit comme titre de son volume d’études celui de ce manifeste : “Es tanzen über den Kreuzen die durcheinandergeworfene Buchstaben RETTUNSWAGGEN. In unseren Seelen flattern schwarze Fahnen, Denn überall stirbt der Mensche… Magisch is das Wort : Zenit”., soit “Dans nos âmes flottent des drapeaux noirs”.

Ljubomir Micić (1895-1971) est la grande figure de l’Avant-garde serbe. Il étudia l’histoire de l’art et le théâtre à Zagreb puis, durant la Première Guerre mondiale, combattit en Galicie. Après la guerre, il fonda avec son frère Branislav Micić (1898-1947) la revue Zenit en 1921, active d’abord à Zagreb puis à Belgrade. Elle fut lancée en février 1921 et publiée chaque mois jusqu'en décembre 1926. Micić publia ce manifeste sans doute au mois de juin 1921. À cette revue contribuèrent Pablo Picasso, Alexander Blok, Wassily Kandinsky, Vladimir Tatlin, Kazimir Malevich, Tommaso Marinetti, Marc Chagall, et bien d'autres. Micić dut s’enfuir à Berlin pour des raisons politiques dues à sa proximité intellectuelle avec le marxisme. Il y rencontra El Lissitzky qui l’associa à ses explorations formelles. À son retour, il fut arrêté et sorti de prison par Marinetti qui lui donna asile en Italie. Micić y rencontra Pirandello puis se rendit en France où il publia plusieurs livres et finit par regagner Belgrade en 1936 où il fonda la revue Srbianship.

Ivan Goll (1891-1950) n’est pas à présenter tant il fut aussi actif dans les différentes avant-gardes françaises et allemandes. Boško Tokin (1894-1953) fut critique de cinéma et l’auteur du premier roman serbe, Terazije, publié en 1932 et considéré comme scandaleux.

BIBLIOGRAPHIE : 

Zenit and the Avant-Garde of the Twenties, Beograd National Museum, 1983, p. 25 -- pour une traduction en allemand, cf. Holger Siegel, In unseren Seelen flattern schwarze Fahnen. Serbische Avantgarde 1918-1939, Leipzig, 1992, p. 114