-10% pour tout achat sur le site
3800 €
Acheter
Estimation d'un livre ou d'un manuscrit
JACOB, Max, et André DERAIN

Les Œuvres burlesques et mystiques de Frère Matorel mort au couvent

Paris, Paul Birault pour Henry Kahnweiler, 1912

BEL ET AGRÉABLE EXEMPLAIRE SUR HOLLANDE, RELIÉ EN VÉLIN RIGIDE À L’ÉPOQUE

ÉDITION ORIGINALE

In-8 (220 x 152mm)
TIRAGE : un des 85 exemplaires sur hollande van Gelder (deuxième papier), celui-ci numéroté 35, tous signés à l’encre par l’auteur et l’illustrateur
ILLUSTRATION : 65 gravures sur bois originales d’André Derain
RELIURE DE L’ÉPOQUE SIGNÉE DE F. HAUTTECŒUR. Vélin rigide, titre poussé à l’œser au centre du plat supérieur, tranche supérieure dorée, couverture conservée

Ce livre porte toutes les marques du Montmartre d’avant-guerre : commencé au “7 rue Ravignan”, adresse de Max Jacob sous le Bateau-Lavoir, et imprimé par Paul Birault au 4 rue Tardieu, au pied du Sacré Cœur. Daniel-Henry Kahnweiler, célèbre marchand de Picasso et Braque, fut le commanditaire de cette édition. Il avait auparavant fait éditer L'Enchanteur pourrissant (1909) d’Apollinaire, également illustré par Derain. Les Œuvres burlesques et mystiques de Frère Matorel relatent justement les péripéties de cette époque montmartroise. Elles font suite à Saint Matorel, publié un an avant, et illustré par quatre gravures de Picasso.

BIBLIOGRAPHIE : J. Fléty, Dictionnaires des relieurs français, p. 90