-10% pour tout achat sur le site
30 000 €/$33,300
Acheter
Estimation d'un livre ou d'un manuscrit
PROUST, Marcel

Du Côté de chez Swann

Paris, Bernard Grasset, 1913

RARE AND PRECIOUS INSCRIPTION FROM MARCEL PROUST TO A PAINTER : MAURICE DENIS

ÉDITION ORIGINALE. Sans la faute à Grasset sur la page de titre. Mention fictive de “Troisième édition” sur la couverture

In-12 (184 x 114mm)

ENVOI autographe signé :

À Maurice Denis,
son admirateur,
Marcel Proust

BROCHÉ. Chemise, étui

Exemplaire remis dans sa brochure d’origine

L’envoi est inscrit sur le feuillet de brochage, lequel est, comme toujours, plus court (175 x 106 mm) que le reste de l’exemplaire. Le retour est visible deux feuillets plus loin, entre la page de justification et celle de la dédicace à Gaston Calmette.

Les envois de Proust à des peintres sont évidemment particulièrement précieux tant la peinture est essentielle dans À la Recherche du temps perdu. Le musée imaginaire de La Recherche ne compte pas moins de deux cents références à des tableaux : Odette qui ressemble à la Zéphora de Botticelli, la visite à Elstir dans son atelier et l’analyse de ses tableaux, l’obsession du narrateur à visiter la galerie de tableaux des Guermantes ou le “petit pan de mur jaune” de La Vue de Delft, pour ne citer que des épisodes archi célèbres. Les œuvres de Maurice Denis ne sont pas directement citées dans La Recherche mais Maurice Denis apparaît dans des textes théoriques de Proust, notamment quand il s’agit de l’opposer à Jacques-Émile Blanche par sa modernité. Maurice Denis et Marcel Proust furent, par ailleurs, condisciples au lycée Condorcet, ayant un an d’écart.