-10% pour tout achat sur le site
900 €
Acheter
Estimation d'un livre ou d'un manuscrit
SAMAIN, Albert

Au Jardin de l'infante

Paris, Mercure de France, 1893

CHEF-D’ŒUVRE D’ALBERT SAMAIN AVEC UN POÈME AUTOGRAPHE ET UNE LETTRE AUTOGRAPHE DE CE DERNIER À FRANÇOIS COPPÉE.

EXEMPLAIRE DE CONSTANTIN RADULESCO RELIÉ PAR GONON

ÉDITION ORIGINALE

In-8 (195 x 150mm)
TIRAGE : un des exemplaires courants
PIÈCES JOINTES : 1 poème autographe signé d’Albert Samain et intitulé Ville morte, 1 p., in-8, à l’encre brune  ;1 lettre autographe signée de l’auteur à François Coppée : “Mon cher maître, je prends la liberté, ainsi que vous avez bien voulu m’y autoriser de venir vous rappeler la place que vous m’avez promise “Pour la Couronne”.[… ], 1 p., in-8, à l’encre brune, montée sur onglets en tête de l’exemplaire
RELIURE JANSÉNISTE SIGNÉE DE GONON. Plein maroquin brun, dos à nerfs avec titre et auteur dorés, tête dorée, couverture et conservée. Étui avec dos à rabat de maroquin brun

Albert Samain (1858-1900) a été l’un des cofondateurs du Mercure de France en 1889. En dépit de ce rôle, il se qualifie lui même de “petit fonctionnaire de la Préfecture de la Seine”. La postérité voit en lui une sorte de Parnassien contrarié ou de symboliste modéré selon Christophe Carrère. François Coppée (1842-1908) le propulsa en pleine lumière grâce à un seul article paru dans Le Journal le 15 mars 1894. Le poème autographe joint à cet exemplaire est imprimé dans le livre ; l’avant-dernier du recueil.

Constantin Radulesco-Motru (1868-1957) est un philosophe et dramaturge roumain. Au début de sa vie, en 1899, il suivit les cours de psychologie de Henry Beaunis (1830-1921) à l’Université de Paris. En étant membre de l’Académie roumaine, Constantin Radulesco était en lien permanent avec les élites françaises et européennes en règle générale. Il fréquentait Henri Bergson notamment. Lorsque l’U.R.S.S eut envahit la Roumanie, ses travaux furent considérés comme “idéalistes”. Sa bibliothèque de livres rares lui survécut.

BIBLIOGRAPHIE : 

Albert Samain, Œuvres poétiques complètes, Classique Garnier, 2016, éd Christophe Carrère