-10% pour tout achat sur le site
800 €
Acheter
Estimation d'un livre ou d'un manuscrit
PIIS, Pierre-Antoine-Augustin, chevalier de

Chansons nouvelles

Paris, Defer de Maisonneuve, 1785

EXEMPLAIRE GRAND DE MARGES DANS UNE RELIURE DOUBLÉE ET SIGNÉE DE PERREAU.

“CHARMANT VOLUME TRÈS RECHERCHÉ” SELON COHEN DE RICCI

In-12 (151 x 85mm)
COLLATION : 3 ff., 48 pp., 2 ff.n.ch., 21 pp. gravées de musique
ILLUSTRATION : 1 portrait de l’auteur à pleine page d’après H.J. François, 1 planche gravée de dédicace au comte d’Artois d’après Choffard, 12 gravures sur cuivre avant la lettre à pleine page d’après Le Barbier
RELIURE DOUBLÉE SIGNÉE DE PERREAU ET LECLERE. Maroquin bleu à décor géométrique doublé et doré, encadré d’un double filet doré et de quatre fleurons dorés dans les angles, dos à nerfs très orné et doré, doublure de maroquin sable, dorée et ornée dans un large encadrement doré aux petits fers, tranches dorées

Le Chevalier de Piis (1755-1832) est un haut fonctionnaire de police et homme de lettres français. Il est surtout reconnu pour la qualité de ses chansons et de ses parodies théâtrales. Il traverse sans encombre la période révolutionnaire et impériale, ce qui lui vaut un long article dans le Dictionnaire des girouettes paru en 1815. À la Restauration, il lui est notamment reproché sa chanson de 1790 sur la fonte de toutes les cloches du Royaume de France.

BIBLIOGRAPHIE : Cohen-de Ricci, Guide de l’amateur de livres à gravures du XVIIIe siècle, p.802 -- César de Proisy, Dictionnaire des girouettes, ou Nos contemporains peints d'après eux-mêmes… par une société de girouettes…., p. 348 -- Julien Fléty, Dictionnaire des relieurs français de 1800 à nos jours, p.143