-10% pour tout achat sur le site
40 000 €
Acheter
Estimation d'un livre ou d'un manuscrit
TURRECREMATA, Johannes de

Meditationes seu Contemplationes devotissimae

Rome, Stephan Plannck

SYNTHÈSE DU STYLE ARCHAÏQUE DE L’IMPRIMEUR ULRICH HAN ET DU NAPOLITAIN FRANCESCO DEL TUPPO DANS UNE NOUVELLE SÉRIE DE GRAVURES SUR BOIS PAR STEPHAN PLANNCK

EXEMPLAIRE GRAND DE MARGES

Première édition au format réduit

Petit in-4 carré (185 x 130 mm.)

COLLATION : a-c8 d6 soit 30 feuillets

ILLUSTRATION : 33 gravures sur bois dans le texte ; a1r Création du monde ; a2r Création d’Adam ; a3r Adam & Eve ; a4r L’Annonciation ; a5r La Nativité ; a5v Circoncision ; a6v Adoration des Mages ; a7r Présentation au Temple ; a8 Voyage vers l’Égypte ; b1r le Christ et les docteurs de la Loi ; b2v Baptême du Christ ; b3v Tentation dans le désert ; b4r St Pierre recevant les clés du paradis ; b5 la Transfiguration ; b6r Lavement des pieds ; b6v la Cène ; b7r Trahison de Judas ; b8v Christ devant le grand Caïphe ; c1r Crucifixion ; c2r Femmes découvrant le tombeau ouvert ; c3r Âmes menées depuis le Purgatoire ; c4r Résurrection du Christ ; c5 Jésus apparaissant à ses apôtres ; c6r Ascension ; c6v Pentecôte ; c7r Procession de l’Esprit Saint ; c8r Abraham et trois anges ; d1r Arbre des Dominicains ; d2r le pape et un moine dominicain, d2v Assomption de la Vierge, d3r Christ couronné d3v Christ et Marie couronnés, d4 Messe pour les morts

RELIURE vers 1840. Demi maroquin vert, dos long orné et doré, cartonnage marbré bordeaux, coins émoussés

Légères brunissures dans la partie inférieure des feuillets c3, c4, d1 et d2 restauration dans le coin inférieur du feuillet 2c3, déchirure sans manque dans le texte aux feuillets b4 et b8

Lorsqu’en 1468 Ulrich Han, mort en 1476, publie la première édition romaine des Meditationes du cardinal dominicain Juan de Torquemada (1388-1468), il s’agit là du premier livre orné de gravures sur bois imprimé en Italie. Seuls trois exemplaires de l’édition de 1468 ont été recensées. Cette édition, celle de 1498, utilise pour la première fois une nouvelle série de gravures sur bois par Plannck (1457-1501), sauf pour la gravure de Saint Pierre recevant les clés du paradis qui avait été utilisée selon Arnim dans Mirabillia Romae en 1494. Les gravures sur bois sont inspirées de celles dessinées pour l’édition de Han des Meditationes. Le cadre blanc sur noir de la gravure de la page de titre montre l’influence de l’Ésope de Francesco del Tuppo de 1485. On remarque que le bois de l’édition Han des Meditationes est confondu dans le cadre initial en dépassant légèrement sur les décors horizontaux.

Stephan Plannck avait racheté le fonds de commerce d’Ulrich Han après la mort de celui-ci en 1475-1476. Les anciens associés de ce dernier, un marchand lucquois et Wolfgang Han, n’arrivaient pas à faire prospérer l’affaire sans lui. Les fers, les bois gravés de 1468 entrèrent ainsi en possession de Stephan Planck, mais entre-temps l’imprimerie italienne avait produit de nouveaux canons iconographiques, dont le napolitain Francesco del Tuppo (1443-1498) fut l’un des protagonistes. Cette synthèse des deux styles rend la huitième édition des Meditationes particulièrement importante pour comprendre l’essor international du livre illustré italien au tournant du XVe siècle.

BIBLIOGRAPHIE : 

it 00541000 -- Goff T-541 -- HC 15728 -- BMC IV 100 -- PML 25 2-- Sander 7409 -- Arnim 342 -- Brunet, V, 986 -- French, 555