Libraire-expert de livres et manuscrits anciens
66 000 €/$73,300
Acheter
Estimation d'un livre ou d'un manuscrit
PROUST, Marcel

À la Recherche du Temps perdu

Paris, Grasset, NRF, 1913

INSCRIBED BY PROUST TO ANDRE BEAUNIER, ONE OF THE FIRST CRITICS WHO BOTH UNDERSTOOD AND SUPPORTED HIS WORK.

WITH A MARVELOUS AUTOGRAPH LETTER SIGNED BY PROUST DISCUSSING THE ARCHITECTURE OF HIS WORK AND ITS DIFFERENT TITLES. THIS LETTER FROM PROUST TO BEAUNIER IS ONE OF THE BEST LETTERS ABOUT THE ORGANIZATION OF LA RECHERCHE INTO THE DIFFERENT VOLUMES AND PARTS

ÉDITION ORIGINALE, y compris Du Côté de chez Swann, édité par Grasset en 1913, avec la faute “GrassIet”

13 volumes in-8 (188 x 125m) et in-12 (185 x 114mm)
TIRAGE : tous les volumes sont imprimés sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, hormis Du Côté de chez Swann et À l’ombre des jeunes filles en fleurs imprimés sur papier ordinaire

ENVOI (inédit, sur À l’ombre des jeunes filles en fleurs) :

À André Beaunier.
Souvenir d’un ami que la maladie seule a écarté de lui
et qui se souvient affectueusement, admirativement.
Marcel Proust

PIÈCES JOINTES :

1. lettre autographe signée de Marcel Proust à André Beaunier, après le 15 octobre 1913. 4 pages in-8 :

Cher ami,
Est-ce que vous seriez assez gentil pour me renseigner sur un point de grammaire, et c'est fort urgent. L'ouvrage que je fais paraître s'appelle : "Du côté de chez Swann". Mais il y a un titre général : "A la Recherche du Temps Perdu". Et ce même titre figurera en tête des 2 volumes qui paraîtront plus tard et qui s'appelleront (c'est au moins leur titre provisoire) : Le Côté de Guermantes ; et le Temps Retrouvé.
A la fin de "Du Côté de chez Swann", je veux annoncer qu'il y aura encore 2 volumes. J'avais mis "A la Recherche du Temps perdu comprendra encore deux volumes qui paraîtront etc". Mais je trouve que cela donne à "Du Côté de chez Swann" trop l'air de n'être qu'un premier volume alors que je veux lui donner l'air (un peu) d'être un tout, tout en étant une partie. Il me semble que ce seret [sic] mieux marqué, si je disais : "Du Côté de chez Swann aura une suite (au lieu de A la Recherche du Temps perdu comprendra encore 2 volumes) aura une suite qui… et c'est ici que je voudrais que vous me disiez "composée de 2 volumes qui paraîtront en 1914, le Temps retrouvé etc." Mais quel est le mot, ce n'est pas composé qu'il faut dire. Quel terme employer ? De plus comment marquer qu'ils paraîtront séparément ? Cher ami, que vous seriez gentil de me dire cela avant que je renvoie mes épreuves, c'est-à-dire… tout de suite ! Votre reconnaissant Marcel Proust P. S. Je ne vous parle pas du merveilleux livre que vous m'avez envoyé pour ne pas mêler les choses intéressées aux beautés durables"

2. lettre autographe signée d’André Beaunier à Marcel Proust, datée du 23 octobre 1913. Une page in-12, papier à en-tête du Figaro :
Cher ami,
en grande hâte, alors ; et, si vite, avec peu de réflexion.
Je mettrais :
Pour paraître en 1914 :
- À la recherche du temps perdu, - Le coté de…
- À la recherche du temps perdu, - Le temps retrouvé.
Il me semble que je crois bien que je suis sûr que je mettrais cela. Mais aurais-je raison ?…
Ou bien :
Pour paraître en 1914 :
À la recherche du temps perdu
Le côté de…
et
Le temps retrouvé
Sinon affectueusement. Mais quand vous reverrai-je ?
André Beaunier

RELIURES VERS 1950 : dos et coins de maroquin brun, dos à nerfs, filets dorés en encadrement, plats de papier marbré, tranches supérieures dorées, non rognés, couvertures et dos conservés, quatre ff. publicitaires pour Swann et deux ff. d'errata pour Guermantes I

André Beaunier (1869-1925), a writer and theater critic, supported the young Marcel Proust’s literary undertakings as early as 1903. He published three laudatory articles in Le Figaro to praise Proust’s “beautiful translations” of Ruskin. Beaunier even compared Proust’s translation of Ruskin to that of Plutarch by Montaigne. As of 1909, Proust started writing A la Recherche du temps perdu. His epistolary correspondence with Beaunier and their mutual admiration strengthened. Proust went as far as loaning his famous so-called “Cahier” to Beaunier, so that Beaunier, “this severe judge could determine whether it would be worth publishing.” (Letter dated April 27, 1910). Proust confided in Beaunier, a knowledgeable expert on ancient Greece, and told him “your travels and books are a source of consolation for my solitude.” (December, 20, 1912).

Some letters belonging to their correspondence pertained to the elaboration of Proust’s great novel, especially this remarkable letter from October, 15, 1913, which Proust sent to Beaunier a month before Du Côté de chez Swann was published (see attachment). It was written during the period of intense elaboration, work and corrections of the last drafts of the first volume of A la Recherche du temps perdu (Swann was published in November). Extremely concise, Proust told André Beaunier how preoccupied he was by the choice of the titles, and thus by the architectural construction of his work. This work includes a condensed version of La Recherche. In a way, it is the culmination of fifteen years of reflections and the start of one of the greatest literary undertakings in the 20th century. In December, 1913, one month after Du Côté de chez Swann was published, Proust told Beaunier : “I have rewritten the beginning of my first volume (all the booklets you had read) and taken your comments into consideration. I am ready to do the same for the other volumes (you see, I won’t be able to publish my work before another ten years).” (Letter dated December, 9, 1913). He confessed to Beaunier, “it took me a long time to rewrite [my] book, based on [your] comments.” (ibid.)

REFERENCES : Dictionnaire Proust, Paris, Honoré Champion, 2004, p. 125 -- Kolb, Correspondance, XII, p. 278