-10% pour tout achat sur le site
90 000 €
Acheter
Estimation d'un livre ou d'un manuscrit
KETHAM, Johannes de

Fasciculus medicinae

Venise, Johannes et Gregorius de Gregoriis, 1495

LE PLUS BEL INCUNABLE DE MÉDECINE, ILLUSTRÉ DE DIX GRAVURES SUR BOIS ATTRIBUÉES AU CERCLE DE GENTILE BELLINI ET AVEC LA PREMIÈRE REPRÉSENTATION D’UN CORPS HUMAIN DISSÉQUÉ.

CETTE ÉDITION CONTIENT LE PREMIER TRAITÉ D’ANATOMIE JAMAIS PUBLIÉ

DEUXIÈME ÉDITION LATINE

In-folio (315 x 210 mm.). Imprimé sur deux colonnes de 53 lignes. Initiales gravées sur bois

COLLATION : a-f6 g4 : 40 feuillets

ILLUSTRATION : 10 gravures sur bois à pleine page, attribuées à l’atelier de Gentile Bellini

RELIURE DE LA SECONDE MOITIÉ DU XIXe SIÈCLE SIGNÉE DE BINDA MILANO. Maroquin noir, décor italianisant avec armes de la famille Adda estampé à froid, dos à nerfs, titre et adresse dorés, tranches dorées

PROVENANCE : marquis Girolamo d’Adda Salvaterra (1815-1881 ; armes) -- Giuseppe. Cavalieri (ex-libris) -- André Hachette (ex-libris) -- Pierre Berès (note manuscrite)

Infimes restaurations dans la marge des feuillets a5, a6 b3 et e1

Le Fasciculus medicinae est le premier livre de médecine à être illustré par des représentations scientifiques du corps humain. Le réalisme corporel dans les gravures, et notamment celle de la dissection humaine, a participé à faire de cet incunable une œuvre maîtresse de la fin du XVème siècle et bien au-delà. Selon Jeremy H. Norman et Diana H. Hook, Fasciulus medicine fait ainsi passer la médecine et l’Homme lui-même du stade médiéval à celui de la modernité. Par ailleurs, selon Friedrich Lippmann, ces gravures sur bois ont été exécutées dans le cercle de l’artiste vénitien Gentile Bellini (1429-1507), connu notamment pour le portrait de Mehmet II.

Le Fasciculus medicinae est en outre une compilation de textes médicaux qui circulaient déjà sous forme de manuscrit depuis le XIIIème siècle. D’autres sont plus récents comme Anathomia de Mondino de Liuzzi. La deuxième édition latine de Fasciculus medicinae est plus complète que la première de 1491 avec notamment ce traité d’anatomie, le premier a être imprimé. Les spécialisations médicales abordées sont aussi diverses que l’épidémiologie, l’urologie, l’obstétrique, la gynécologie et les remèdes à base de plantes médicinales. L’influence des Anciens demeure encore présente comme en témoigne la gravure relative à la théorie des humeurs et aux différentes variétés d’urine reconnues.

Johannes de Ketham a été identifié comme professeur de médecine à Vienne. Il serait probablement l’éditeur de ces textes et le commanditaire de ces gravures à Gentile Bellini (1429-1507) pour la publication de l’ouvrage par les frères de Gregoriis. Johannes ou Giovanni de Gregoriis est réputé comme imprimeur à Vicence à partir de 1476. Il déménage ensuite à Padoue puis Venise pour s’associer avec son frère Gregorio à partir de 1483.

BIBLIOGRAPHIE : 

ISTC ik00014000 -- Goff K-14 -- HC 9775 -- BMC V, 347 -- GW M14179 -- Essling 587 -- Klebs 573,2 -- Choulant-Frank 115-122 -- Wellcome 3544 -- Norman, 1211-- PMM 36 (pour l’édition de 1493-94) -- Garrison-Morton 363 & 363.1. -- Heirs of Hippocrates n° 126 -- Friedrich Lippmann, The Art of Wood-engraving in Italy in the Fifteenth Century, pp. 99-103