-10% pour tout achat sur le site
3200 €
Acheter
Estimation d'un livre ou d'un manuscrit
MICHALLON, Achille-Etna

Vues d'Italie et de Sicile dessinées d'après nature par A. E. Michallon, ancien pensionnaire du Roi à l'École de Rome, et lithographiées par MM. Villeneuve, Deroi et Renoux

Paris, Lami-Denozan, 1827

LE TRÈS JEUNE MAÎTRE DE CAMILLE COROT.

EXEMPLAIRE DES DUCS DE LA ROCHEFOUCAULD-BISACCIA

ÉDITION ORIGINALE et série complète des vues de Rome et du sud de l'Italie

In-folio (528 x 340mm). Vignette gravée sur la page de titre
COLLATION ET ILLUSTRATION : (1 f.), 2 pages, 20 lithographies d'après A. E. Michallon par Villeneuve, Deroi et Renoux, imprimées sur Chine et collées. Les planches sont titrées : Lac d'Albano, Sorente, Villa Comti à Frascati, Vendanges de Naples, Arpinum, Environs de Terni, Près de Caprée, Près de Subiaco, Grotta Ferrata, Ruines du théâtre de Taormine, Dans le golfe de Naples, Le pont de Narni, Fabrique du Poussin, Bords du Lac Némi, Environs de Castellamare, Cloître d'un couvent près de Rome, Forges d'Amalfi, Cascatelles de Tivoli, Vue prise à Tivoli et Grotte de Neptune à Tivoli
RELIURE DE L'ÉPOQUE. Dos et coins de maroquin vert, plats de papier marbré, dos orné et doré, titraison longitudinale
PROVENANCE : Sosthène de La Rochefoucauld, duc de Bisaccia (1825-1908 ; ex-libris armorié)

Achille-Etna Michallon (1796-1822), fils d’un sculpteur, est l’un des grands génies précoces de l’art français. Il disparut à la fleur de l’âge avant même d’avoir pu offrir à son talent la reconnaissance immédiate qu’il méritait. Il s’imposa dès le Salon de 1812. Formé par Pierre-Henri de Valenciennes et Jacques-Louis David, Michallon, premier lauréat du prix de Rome du paysage créé en 1817, tissa le fil reliant la peinture de Poussin à celle de Camille Corot, qui fut son élève et son ami.

Les nouvelles boîtes de peinture, plus maniables qu’avant, permirent à ces jeunes artistes de peindre sur le motif les paysages de l’Italie ou, plus tard, en forêt de Fontainebleau, tout en ajoutant à ces toiles aériennes une forte dimension historique et personnelle. On considérait Michallon comme l'espoir de la peinture française de paysage et comme le chef de file du paysage historique, que la plupart des critiques et des théoriciens situaient au sommet de la hiérarchie dans le genre du paysage.

Selon la notice qui accompagne cette publication, les œuvres lithographiées de l’artiste proviennent du cabinet de Louis-Joseph Coutan (1722-1830), collectionneur de tableaux qui, outre Michallon, possédait des œuves de Géricault, Bonington et Ingres.

Michallon mourut foudroyé par une pneumonie à l’âge de vingt-six ans. Le Musée des Beaux-Arts d’Orléans propose le merveilleux et bien connu portrait de Michallon par son ami Léon Cogniet.

BIBLIOGRAPHIE : 

Dale G. Cleaver, "Michallon et la théorie du paysage", in La Revue du Louvre, 1981, p. 359 --V. Pomarède, B. Lesage, C. Stefani, Achille-Etna Michallon, Paris, RMA, 1994

WEBOGRAPHIE : https://fr.wikipedia.org/wiki/Achille_Etna_Michallon#/media/Fichier :Achille_Etna_Michallon.jpg